Mardi 22 octobre 2019

Le foulard de Louis XVI mis aux enchères
Revue de Presse

relique de la royauté

TOURS (AFP) - Etoffe historique, relique vénérée par les nostalgiques de la royauté française, le foulard que portait Louis XVI peu de temps avant d'être guillotiné sera mis aux enchères le jour anniversaire de sa mort le 21 janvier 1793.
La vente aura lieu mercredi prochain à l'Hôtel de ville de Loches (Indre-et-Loire) et sera effectuée par le commissaire-priseur de Vendôme (Loir-et-Cher) Me Philippe Rouillac.

"Nous voulions faire la vente au château de Versailles mais cela n'était pas possible. Loches s'est portée candidate et c'est une ville proche de la famille tourangelle propriétaire du foulard", a expliqué Me Rouillac. Ce foulard blanc en lin de forme triangulaire, jauni par le temps et la sueur, légèrement ravaudé par la reine Marie-Antoinette, est de grande taille puisqu'il est long d'1m 60 et large de 76 cm. "Il se portait comme un jabot, après l'avoir noué plusieurs fois autour du cou et pouvait aussi être noué à la fois autour du cou et de la taille en le faisant remonter par le dos", a indiqué le commissaire-priseur.

En quittant sa cellule du Temple, avant d'aller à l'échafaud Louis XVI l'avait remis à un de ses amis, Monsieur Vincent, conseiller de Paris et entrepreneur en bâtiment, lequel fut également exécuté un an plus tard, accusé notamment d'avoir dissimulé cette pièce vestimentaire, selon Me Rouillac. "Le corps du roi ainsi que les vêtements noirs qu'ils portaient sur l'échafaud avaient été brûlés après son exécution pour qu'il ne reste aucune trace", a-t-il dit.

Le foulard s'est retrouvé dans les coffres d'une famille de châtelains de Touraine qui, en raison de dissensions, a décidé de s'en séparer. Une première tentative d'enchères avait eu lieu le 1er juin 2003 avant qu'un membre de la famille ne demande le retrait de la vente. Chargé d'histoire et de symbole, le foulard sera mis à prix à 5.000 euros. Il pourrait quitter la France et intéresser notamment la famille des Bourbon d'Espagne, descendants du roi français, estime Me Rouillac.

D'autres objets de la famille royale de Louis XVI seront dispersés le même jour: un petit couteau de chasse ayant appartenu à sa fille Marie-Thérèse, une boîte portant en médaillon le portrait de son fils Louis XVII et une quittance du coiffeur de sa soeur Elizabeth.


Le Korrigan



Fragments Occultes
   De Occulta
   Strasbourg Occulte
   Alsace Occulte
   Uzège Occulte
   Fragments
   Ars Magica
   Mécanique Céleste
   Carnets de Route
   Liens
Inspirations
   Revue de Presse
   Fanzines
   Bouquins
   Bande-Dessinée
   Cinéma
Contact
   Email
Section Membres
   Crédits
   Login
   Devenir rédacteur
Rechercher